OSU

Au sein du karaté Kyokushin, le terme "OSU" est une forme de salut respectueux. Les expressions courantes comme "bonjour", "comment allez-vous", "oui", "je comprend" ou "excusez-moi" ne sont pratiquement pas utilisées dans les dojos de Kyokushin. On utilise plutôt le terme "OSU". Mais son véritable sens symbolise bien plus qu'une forme de salutation.

 

Le mot "OSU" vient de la combinaison de caractères kanji chinois:
 

 

OSHI qui signifit "Persévérer", et

 

 

SHINOBU qui signifie "Endurer".

 

 

Le sens du mot "OSU" est donc très important en karaté Kyokushin, car il symbolise la patience et la détermination, le respect ainsi que l'appréciation. "OSU" symbolise le besoin continuel de persévérer, de pousser les limites de notre potentiel, peu importe les pressions et les exigeances. C'est dans le but de nous souvenir de ses qualités indispensables qu'on fait référence au mot "OSU".

 

 

Patience et détermination

On ne maîtrise pas les techniques du karaté Kyokushin du jour au lendemain. Cet apprentissage exige plusieurs années d'entraînement afin d'en saisir les principes fondamentaux. Les techniques de base (kihon) doivent être répétées des milliers de fois jusqu'à leur exécution devienne presque instinctive ou comme un réflexe. Ce parcours exige donc beaucoup de patience et détermination. Répéter sans cesse les mêmes mouvements peut même parfois sembler frustrant, spécialement si l'on s'imagine évoluer très lentement.

On doit constament pousser les limites de notre potentiel. Il ne faut donc ne jamais nous arrêter et toujours chercher à surmonter nos faiblesses. Pour accomplir cette difficile tâche, on doit toujours persévérer et au dessus de tout, apprendre à être patient. Cette inébranlable et absolue détermination à gravir les "échelons de la falaise" du karaté Kyokushin constitue un élément essentiel du "OSU".

 

Respect

Une des principales raisons pour lesquelles on se soumet à un type d'entraînement aussi exigeant que l'apprentisage du karaté Kyokushin repose en majeure partie sur le respect de soi-même. Cette forme de respect évolue et prend beaucoup plus d'ampleur au fur et à mesure que l'on se montre de plus en plus respectueux envers nos instructeurs et nos partenaires d'entraînement. Lorsque l'on entre ou l'on quitte un dojo, on doit se pencher en effectuant un salut et en prononçant le mot "OSU". Ce rituel est effectué en signe de respect. Le respect est donc un autre élément essentiel du "OSU".

 

Appréciation

Lors de l'entraînement et l'apprentissage des techniques du karaté Kyokushin, on doit sans cesse pousser nos capacités physiques aux limites de notre potentiel. En résultat, ceci nous permet de mieux apprécier l'effort accompli. A la fin des sessions d'entraînement, on salut nos instructeurs et nos partenaires en prononçant le mot "OSU" en signe d'appréciation. Tout comme la patience, la détermination et le respect, l'appréciation est aussi un autre élément essentiel du "OSU".